Construction d’un ensemble immobilier de 52 logements mixtes à Ville-du-Bois (91)

Contexte :

L’aménagement est situé en partie est de la commune, compris entre la zone pavillonnaire du centre et la RN20.
Situé en zone UE, cet aménagement représente un ambitieux programme de bâtiments Sociaux et d’Accessions, répartis sur plusieurs parcelles. Les voies de circulation principales sont la RN20 à l’est et la Voie des Postes à l’ouest. Au sud une coulée verte piétonne en projet assurera une traversée entre les deux axes viaires majeures.

Projet :

Le parti d’aménagement se décline en 5 thématiques du projet.

  • Le cœur d’ilot :
    Nous imaginons le cœur d’îlot comme un jardin à l’anglaise de vue.
    On y trouve un bosquet central dans la zone de pleine terre, et des massifs de vivaces et arbustes, principalement dans le prolongement du bosquet et en pied de bâtiment. Ces massifs protègent les terrasses à RDC et cadrent les vues afin de limiter les vis à vis. Aucune allée piétonne n’est matérialisée afin de faire du cœur d’îlot un espace de tranquillité sans nuisances.
  • La sente piétonne :
    La sente est matérialisée par une allée en dalle béton et joint gazon afin de renforcer l’ambiance jardin et limiter l’imperméabilisation. Le dénivelé sera traité à l’aide de gabions, 6 terrasses et une placette centrale sont ainsi créées avec un environ 1 m de dénivelé entre chaque plateforme. Des marquages au sol pourront être proposés au niveau de la placette en béton afin de limiter les nuisances pour les logements donnant sur la sente. Du mobilier de repos et ludique marqueront la sente.
  • La contre allée :
    Il s’agit d’accompagner cette contre-allée de plantation à croissance rapide, type bouleau, poirier ornemental, noisetier, Miscanthus. Ces végétaux pourront être transplanter lors des aménagements des abords de la Voie des Postes.
  • La toiture végétalisée :
    Traitée comme une 5eme façade les toitures végétalisées seront plantées d’une végétation basse de type extensive, permettant la continuité écologique entre les espaces.
  • La zone temporaire :
    Une zone paysagère à l’est du bâtiment sera traitée en gazon afin d’assurer une continuité paysagère d’une part et de facilité la transformation de cet espace si besoin.
    Les eaux pluviales sont écrêtées en toitures et stockées dans le parking étant donné la part importante de jardin sur dalle.