Aménagement des espaces extérieurs du futur collège à Choisy-le-Roi (94)

Contexte :

Le Collège est bordé au Sud et à l’Est par le Parc Interdépartemental des Sports, au Nord par le Stade Jean Bouin et à l’Ouest par le tissu pavillonnaire des Gondoles. Le site est avant tout marqué par cet écrin de verdure et le calme résidentiel. La volonté du programme étant de respecter le site en s’y inscrivant « avec pudeur et humilité », la capacité du projet à s’intégrer à l’environnement est apparue comme un impératif absolu. Nous avons donc implanté le bâtiment le long du linéaire que constitue la limite séparative et le Stade Jean Bouin permettant ainsi de conserver les vues sur le paysage depuis la rue Henri Corvol. Une particularité du site est qu’il soit situé en impasse et en zone inondable. Ces deux paramètres ont été largement pris en compte dans l’organisation générale du Collège et de ses flux.

Projet :

Notre parti d’aménagement repose sur une réflexion paysagère basée sur une logique de simplicité pour favoriser l’intégration douce dans cet environnement.
Nous faisons ressortir 3 ambiances principales :

  • La cour et les préaux :
    L’approche paysagère se fera à deux échelles, horizontale et verticale qui sera représentée par une strate végétale au cœur de la Cour, marqué par une ondulation de plantes dites de berges permettant de rappeler la Seine proche et par un arbre de petite tige au port pyramidale.
    Cet aménagement en forme de vague intégrera des emmarchements en bois pour rattraper le dénivelé et assurera une récupération ponctuelle des eaux pluviales.
    Des jardins pédagogiques accessibles aux élèves seront réalisés le long de la clôture au sud de la cours.
  • Les Limites périphériques :
    Les limites de l’école seront plantées de lanières végétales en haies libres de strate basse (haie arbustive, plantes grimpantes, graminées) dans laquelle sera noyée une clôture rigide.
    Cette limite permet de préserver une perméabilité visuelle avec l’environnement proche tout en restant perméable à la petite faune.
  • Les toitures végétalisées :
    Pour une meilleure intégration du bâtiment et afin de respecter les prescriptions écologiques, une toiture sera Traitée comme une 5ème façade aménagée en toitures extensives (ex: tapis de sedum) et en toitures intensives (ilots plantés mettant en avant la biodiversité).

Technicités & contraintes :

  • Aménagement sur dalle
  • PPRI
  • Continuité paysagère